Hebdomadaire d'information
 
Volume 41 - numÉro 4 - 18 septembre 2006
 Sommaire de ce numéro
 Archives de Forum

Mon iPod me rendra-t-il sourd?

Le professeur Leroux croit que les décibels déversés dans nos oreilles menacent notre ouïe

Jeune et iPod: un mariage réussi

La compagnie Apple connait un succs plantaire avec ses baladeurs iPod. Au cours des deux derniers trimestres, 16 millions de ces merveilles lectroniques ont t vendues dans le monde, une augmentation de 35% par rapport lan pass. Mais Apple nest plus seule sur le march. On prvoit que plus de 100 millions de tlphones portables achets cette anne possderont un dispositif similaire pour couter de la musique. Tous ces dcibels dverss dans nos oreilles menacent-ils notre oue? Absolument, rpond laudiologiste Tony Leroux, professeur la Facult de mdecine. Les cellules cilies de loreille interne sont sensibles au bruit de forte intensit et, lorsquelles sont dtruites, rien ne peut les remplacer.

Chacune de nos oreilles compte environ 15 000 de ces cellules, coiffes de fils microscopiques qui transforment les ondes sonores en influx lectriques achemins au cerveau. force dtre sollicites, ces cellules perdent de leur efficacit. Nul ny chappe, dit M. Leroux. Si lon vit assez longtemps, on devient tous sourds un jour... Ceux qui vivent dans le bruit devancent lchance.

Les entres massives dondes sonores, quelles proviennent dun marteau-piqueur, dun orchestre symphonique ou dun baladeur surchargent la capacit des cellules auditives. Celles-ci peuvent subir sans dommage un certain stress, mais les squelles peuvent tre graves si le bruit est fort et lexposition rpte frquemment. Les audiologistes affectionnent lanalogie de la chaise de jardin sur lherbe. Si vous ne laissez que quelques heures une chaise sur la pelouse, les brins dherbe aplatis retrouvent facilement leur forme. Aprs plusieurs semaines, par contre, ils sont crass. Jamais ils ne se redresseront. Entre le pavillon et loreille interne, cest un peu la mme chose. force de solliciter les cellules de loreille interne, le bruit finit par les rendre inoprantes. Cest ainsi que lindividu cesse de percevoir certaines frquences, de faon temporaire dabord puis permanente.

Ce nest pas le fait davoir la source sonore proximit du tympan qui pose problme, mentionne Tony Leroux propos des baladeurs; certains concerts rock produisent des sons encore plus puissants. Cest le temps dutilisation. Des tudes des annes 90 rvlaient que les baladeurs taient utiliss jusqu 38 heures par semaine. Rien nindique que les iPod soient employs moins souvent, au contraire.

Les usagers qui rglent le volume un niveau bas (moins de 50% du maximum) rduisent les risques de problmes auditifs. Le hic, cest quon se branche le plus souvent dans des endroits bruyants, comme les autobus ou le mtro. On doit donc augmenter le volume pour entendre quelque chose.

En termes techniques, ce sont plus de 85 dcibels (dB) qui vous bombardent les oreilles lorsque vous circulez en mtro. Pour couter votre musique prfre, vous devrez lever le volume jusqu plus de 95 dB, soit au-del de la norme fixe par la Loi sur la sant et la scurit au travail du Qubec (90 dB). Cest lquivalent dune trononneuse en marche que vous tiendriez dans vos mains. cette intensit, on ne devrait pas dpasser 15 minutes dexposition par jour, recommande M. Leroux. Par comparaison, les gens qui travaillent dans le secteur de la construction, les scieries, les mines et les compagnies papetires sont rgulirement soumis des bruits de 100 dB.

Pour laudiologiste, le public nest pas suffisamment renseign sur les dangers qui accompagnent cette nouvelle mode. Il est vrai que la perte de laudition est sans douleur. Il faut parfois attendre 10 ou 20 ans pour en ressentir les premiers effets. Une personne qui a surcharg son audition risque en ralit den acclrer la dgnrescence. Elle va se retrouver avec loue dune personne ge, mais 20 ou 25 ans plus tt.

Au dbut, ce sont les sons aigus qui deviennent moins audibles. Loue sera moins bonne lorsquil y aura des bruits de fond. Un bourdonnement constant pourra galement incommoder la personne aux prises avec une telle surdit partielle. Il lui sera peut-tre difficile de dissocier les sons ambiants de ceux produits par quelquun qui parle. Sa comprhension de la parole pourra enfin tre modifie du fait de son incapacit en entendre certains sons.

La surdit entraine des couts sociaux importants et suscite des problmes interpersonnels non ngligeables. Mais ce qui inquite les experts, cest quelle est de plus en plus prcoce. Une personne de 75 ans qui commence tre dure doreille, cest un peu normal, nous disait il y a quelques annes la directrice de lcole dorthophonie et daudiologie, Louise Getty, une spcialiste de la surdit professionnelle. Mais nous avons vu des cas de surdit grave chez des gens de 45 ans et mme de 31 ans.

On a men des tudes chez des employs du secteur industriel. L o le bruit ambiant dpasse les 90 dB, les effets sur laudition commencent se faire sentir aprs quelques annes. Aprs 10 ans dexposition, la qualit de leur oue tait comparable celle de personnes de 60 ans nayant jamais t soumises au bruit, fait observer M. Leroux.

Amateur de blues, laudiologiste avoue comprendre le plaisir de se dplacer coiff dun son ambiophonique. Il emprunte dailleurs loccasion le baladeur de son fils. Cest fantastique! lance-t-il. Mais il faut y aller avec modration. Rduire le volume. Et prendre des journes de pause.

Mathieu-Robert Sauv

 

Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.