Hebdomadaire d'information
 
Volume 41 - numÉro 3 - 11 septembre 2006
 Sommaire de ce numéro
 Archives de Forum

Les frais technologiques sont absolument nécessaires

L’enseignement a changé: moins de livres et davantage de multimédia, rappelle Pierre Simonet

Des ordinateurs remplis de données, qui fonctionnent au quart de tour, sont désormais indispensables.

Les nouveaux frais technologiques sont indispensables, a rappel cette semaine le vice-provost et vice-recteur la planification, Pierre Simonet. En raison de la situation financire difficile certes, mais galement parce que le recours aux technologies dans lapprentissage connait actuellement un essor considrable.

Il y a 30 ans, lorsque jtais tudiant, nous apprenions en utilisant des livres. Aujourdhui, les modes de transmission du savoir ont chang et nous sommes lre du multimdia, a fait valoir M. Simonet au cours dun entretien il y a quelques jours. Or, ce nouvel environnement a un prix.

Les frais technologiques, imposs aux tudiants compter de cette anne, sont de 4$ par crdit par tudiant, ce qui correspond 60$ par trimestre pour un tudiant temps plein. LUniversit rcoltera ainsi 4,3 M$.

lheure actuelle, lensemble des couts lis aux nouvelles technologies destines aux tudiants slvent 5 M$, pour lesquels lUdeM reoit 2,2 M$ de subventions gouvernementales. En fait, lUniversit aurait besoin dinvestir de 6 7 M$ dans les infrastructures si elle en avait les moyens.

Pour M. Simonet, cest non seulement le maintien des services informatiques qui est en jeu le rseau prend de lge , mais tout lenvironnement numrique dapprentissage, notamment les laboratoires denseignement informatiss, le processus dinformatisation des bibliothques, les logiciels dexploitation, le soutien aux usagers, le nombre de salles branches, la qualit des services offerts aux tudiants de la Facult de lducation permanente. Et qui sait, ventuellement, si lon ninstaurerait pas le prt dordinateurs portables pour avoir accs aux donnes des bibliothques

Pierre Simonet

La technologie, cest donc la Direction gnrale des technologies de linformation et de la communication, mais aussi les facults, sans oublier la Direction des bibliothques et le Centre dtudes et de formation en enseignement suprieur. Ce dernier fournit en effet un soutien constant aux professeurs dsireux dintgrer les TIC dans leur enseignement.

Les tudiants prendront part aux discussions sur la manire dont les sommes seront dpenses, puisque la FAECUM et lAGEEFEP ont t invites donner leur avis sur ces dpenses. Pour linstant cependant, la FAECUM a surtout fait connaitre sa vive opposition ces frais.

Dans un contexte global o les droits de scolarit sont gels depuis 1994, lUdeM est loin dtre la seule facturer des frais technologiques ou des frais affrents, ces derniers englobant une multitude de dpenses. lUniversit de Montral, la direction a prfr dire clairement ce quelle entendait faire avec les nouvelles sommes prleves, par souci de transparence.

Nous voulons que les tudiants soient dans un environnement correspondant aux meilleures pratiques, a rsum M. Simonet.

Paule des Rivires

Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.